Les séances du mercredi

Voici un rappel du cadre que nous proposons, ainsi que le programme des séances du mercredi jusqu’à la fin de la saison.

INTENTION : offrir un espace de travail et de développement personnel dans un milieu professionnel ou pas.

CONDITIONS :

  • Macro-conditions :
    • s’inscrire à l’association ;
    • payer 5 euros par séances de 3 heures
    • rencontres dans une salle prêtée par la municipalité de Mennecy, 1 mercredi par mois de 19h à 22h.
    • Préinscription auprès de Damien jusqu’à la veille au soir.
  • Micro-conditions :
    • La personne « accompagnant » apporte un cadre de travail et de développement, dans un programme préétabli.
    • La personne « accompagnée » apporte ses expériences et l’engagement de se mettre au travail à partir d’elles.

PROGRAMME :

  • Mercredi 27 janvier 2016 : Leadership – De la maturité à la maitrise.
  • Mercredi 24 février 2016 : Ethique/Déontologie/Morale – Un juste rapport entre sécurité et liberté
  • Mercredi 23 mars 2016 : Le cadre d’analyse – Vers un accès à Soi, à Autrui et à l’Environnement
  • Mercredi 20 avril 2016 : Communication – Chaque relation est singulière
  • Mercredi 18 mai 2016 : Estime de Soi – Pour sortir du triangle de Karpman
  • Mercredi 15 juin 2016 : Devenez autonome – Auto-apprentissage continu & Activation entre attente et engagement

D’autres temps pourraient se faire au-delà de juin 2016, si le partenariat avec la mairie de Mennecy est reconduit et si vous le souhaitez.

Merci et à mercredi

Gilles

Publicités

L’éthique, un chemin personnel vers la morale

Le thème de la prochaine séance animée par Gilles s’articule autour de l’éthique.

« A partir de ses expériences constructives ou résistantes, chacun va à la rencontre de ses valeurs et principes, équivalents des lois et décrets ou règles qui animent notre société. » – Gilles Chemoul.

 

Merci de bien vouloir nous indiquer votre présence en début de semaine.

Amitiés,

Damien

LES DERNIERS JOURS DE STEVE JOBS

J’ai atteint le sommet du succès dans les affaires.
Aux yeux des autres, ma vie a été le symbole du succès.
Toutefois, en dehors du travail, j’ai eu peu de joie. Enfin, ma richesse n’est rien de plus qu’un fait dans lequel je suis habitué.
En ce moment, allongé sur le lit d’hôpital et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que tous les éloges et les richesses dont j’étais si fier, ont été transformé en quelque chose d’insignifiant devant la mort imminente.
Dans l’obscurité, quand je regarde les feux verts de l’équipement de la respiration artificielle et je sens le bourdonnement de ses sons mécaniques, je peux sentir le souffle de la proximité de la mort qui m’attend.
C’est seulement maintenant que je comprends, une fois qu’on a accumule assez d’argent pour le reste de sa vie, que nous devons poursuivre d’autres objectifs qui ne sont pas liés à la richesse.
Il doivent être quelque chose de plus important :
Par exemple, les histoires d’amour, l’art, les rêves de notre enfance…
Dieu nous a formé d’une manière que nous pouvons sentir l’amour dans le cœur de chacun de nous, et pas les illusions construites par la célébrité ou l’argent que j’ai gagné, et je ne peux pas les emmener avec moi.
Je ne peux emporter avec moi que les souvenirs qui ont été renforcés par l’amour.
C’est la vraie richesse qui vous suivra ; vous accompagnera, vous donnera la force et la lumière pour aller de l’avant.
L’amour peut voyager a des milliers de kilomètres et c’est ainsi. la vie n’a pas de limites. Bouge-toi où tu voudras. Fais de ton mieux pour atteindre les objectifs que tu souhaite atteindre. Tout est dans ton coeur et dans tes mains.
Qu est ce qui est le lit le plus cher du monde ? Le lit d’hôpital.
Vous, si vous avez de l’argent, vous pouvez engager quelqu’un pour conduire votre voiture, mais on ne peut pas embaucher quelqu’un pour prendre sa maladie .Les choses matérielles perdues peuvent se trouver. Mais il y a une chose que vous ne pouvez jamais trouver quand on perd sa vie.
Quel que soit l’étape de la vie dans laquelle nous sommes en ce moment, au final, nous allons devoir affronter le jour ou le rideau tombera.

Faites un trésor de l’amour pour votre famille, de l’amour pour votre mari ou femme, de l’amour pour vos amis…
Que chacun agisse avec amour et occupez-vous de votre prochain.

Tout commence par un rêve…

« Le succès est la réalisation progressive d’un rêve qui en vaut la peine »
– Dexter Yager

Pour ne pas être agitation stérile, l’action nécessite une direction.

D’où vient cette direction ?

Elle peut m’être dictée par le monde (l’environnement, la culture, le milieu social, l’éducation…) ou émaner d’un besoin, d’un désir, d’une vision… d’un rêve…

Lorsque ce sont mes rêves qui me portent, mes actions se mettent à leur service. Alors ce n’est plus le monde qui agit en moi, c’est moi qui agis dans le monde.

Il est de ma responsabilité de trouver ce qui m’anime, ce qui me fait du bien et réjouit mon âme.

Pour commencer, j’ai besoin d’ouvrir la « boîte à rêves » pour voir ce qu’elle recèle de trésors.

Bien souvent le couvercle en est rouillé : lorsqu’on atteint « l’âge de raison » on perd peu à peu l’habitude de l’ouvrir.

Le début peut secouer un peu, car bien souvent les premières choses que l’on rencontre sont précisément les causes de fermeture du couvercle : les coups que l’on a pris, la peur de l’échec, les pensées limitantes (ce que Noah St John appelle notre reflet négatif, ou… la petite brute que nous avons dans la tête) etc

Mais avec de la persévérance, un entraînement régulier, et le soutien de personnes bienveillantes qui vous renvoient une image positive, cela devient plus simple, plus clair. De même, porter son attention sur qui est beau et grand peut aider à dérouiller le couvercle de la « boîte à rêves », peut être une source d’inspiration.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, je vous invite à écouter le texte « Tout commence par un rêve », de Marc Deborde, mis en mots par Patrick Baby et en musique par Christian Sbrocca grâce à l’énergie de Yannick Wermuth :

 http://toutcommenceparunreve.com/

Bien à vous,
Damien